MediaNet

Actuel et factuel

Le Sytjust se radicalise

3 jours sans justice

Le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) a décidé de décréter un nouveau mot d’ordre de 48 heures, à partir de ce lundi 1er octobre. Ces travailleurs continuent de réclamer au gouvernement le respect de ses engagements. Il s’agit de l’adoption du projet de décret modifiant le décret n° 2010-707 du 10 juin 2010 portant organisation et fixant les règles de fonctionnement du Centre de Formation judiciaire (CFJ); du projet de décret modifiant le décret n° 2011-509 du 12 avril 2011 portant statut particulier des fonctionnaires de la Justice, entre autres.

Les syndicalistes demandent aussi au gouvernement d’ouvrir des négociations sur la question de l’indemnité de logement, l’augmentation de l’indemnité de participation à la judicature.

Medianet.sn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *