MediaNet

Actuel et factuel

Maroc

L’etalon BCP résiste a la Covid-19

Le groupe Banque centrale populaire(BCP) a publié, mardi 22 septembre, sur la bourse de casablanca ,ses résultats financiers au terme du 2e semestre 2020. Ainsi, le principal indicateur a affiché le vert, malgré le confinement des populations pour endiguer la propagation de la pandémie COVID-19 au Maroc. En dépit de ce contexte, le Produit Net Bancaire consolidé s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de Dirhams (environ 1 milliard d’euros).

Une progression qui s’explique principalement par l’effet combiné du changement de périmètre suite à l’intégration des nouvelles filiales africaines acquises à fin décembre 2019. Quant au total bilan consolidé et aux fonds propres, ils se sont chiffrés respectivement à 448,4 milliards de Dirhams (45 milliards d’euros)  et 46,6 milliards de Dirhams (4,9 milliards d’euros) au cours de la même période.

Le groupe est également parvenu à renforcer son leadership au Maroc sur les dépôts qui évoluent de 4, 7%, par rapport à fin 2019, à 259 milliards de Dirhams (26 milliards d’euros), soit une collecte additionnelle de 11,7 milliards de Dirhams. Cette performance a été réalisée aussi bien auprès des particuliers locaux (+4,5 milliards de Dirhams) et MDM (+1,4 milliard de Dirhams), que des entreprises (+5,8 milliards de Dirhams). Bonne résilience des filiales du Groupe.

En dépit de l’impact des mesures de confinement décidées par les autorités des pays d’implantation du Groupe, les filiales à l’international du Groupe BCP maintiennent leur dynamique de croissance. Ainsi et profitant d’un effet périmètre lié à l’acquisition de trois nouvelles banques au T4-2019, le PNB s’est renforcé de 52% et représente désormais 25% du PNB consolidé. Hors ce changement de périmètre, la croissance demeure soutenue à +8,5%. Les filiales internationales ont également vu leur rentabilité financière s’améliorer significativement à périmètre constant à +11%, en ligne avec l’évolution de leurs indicateurs d’activité et la maîtrise des charges malgré un contexte international difficile.  Au Maroc, les filiales spécialisées ont été impactées par la crise sanitaire durant ce premier semestre. Elles continuent, toutefois, à contribuer fortement au PNB du Groupe avec un taux de 22 %.

Toutefois, le Résultat Net consolidé recule de 48% à 1034 millions de Dirhams (103 millions d’euros), tandis que le Résultat Net Part du Groupe baisse de 38% pour s’établir à 1 015 millions de Dirhams (101 millions d’euros). Si on se fie aux autres principaux indicateurs du groupe, la taille du réseau a atteint 6007 points de distributions pour un nombre de clients bancaires de 6,5 millions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *