MediaNet

Actuel et factuel

Renégociation contrat Autoroute de l‘Avenir

C’est maintenant 800 millions par an au lieu de 1000 frs

Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a renégocié le contrat d’exploitation de l’Autoroute de l’Avenir. Le président de la République sénégalais qui a reçu en audience le Président directeur général ( Pdg) du géant français, Benoît de Ruffray, a demandé à ce dernier  de mettre en application ses propositions dans un délai de quinze (15) jours.

Dès lors, au lieu de 1000 F Cfa, la Société Eiffage de la Concession de l’Autoroute de l’Avenir  (SECAA SA) va débourser 800 millions de F Cfa chaque année pour la location du foncier.

Mieux, l’Etat du Sénégal devient actionnaire à hauteur de 25% dans ladite société. Chose que le chef de l’Etat avait annoncé dans son discours du nouvel an sans trop entrer dans les détails. Il avait déclaré : «  L’Etat est désormais actionnaire dans la société concessionnaire de l’Autoroute à péage ».

Selon les mêmes sources, Macky Sall a imposé la renégociation du contrat avec la Société Eiffage alors qu’aucune close ne prévoyait cela.

Le chef de l’Etat avait aussi annoncé le 31 décembre 2020, la construction du mégaprojet du Port du futur à Ndayane (sur la Petite-côte) dont le contrat avait été négocié par le fils de l’ancien président Me Abdoulaye Wade, Karim Wade, sans contrepartie financière. l’Etat va détenir 40%  des actions de Dp Word, chargé de piloter le projet qui s’étend sur 1.200 hectares avec plus de 840 millions de dollars soit 448 milliards de F Cfa pour la première phase. Ça c’est du concret.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *