MediaNet

Actuel et factuel

Manœuvres du Président Felix Tshisekedi pour accueillir Alpha Condé à Kinshasa

La junte dit niet

Depuis l’arrestation du président déchu, Alpha CONDÉ, les tractations se poursuivent pour sa libération. Les hommes du Colonel Mamadi Doumbya, nouvel homme fort de Conakry, subissent une pression extérieure surtout du côté de Kinshasa. Le Chef de l’État de la RDC, Felix Tshisekedi qui veut faire jouer son statut de Président en exercice de l’union africaine, manœuvre pour faire libérer l’ex-président Alpha Condé et lui trouver un point de chute à Kinshasa.

Selon des informations le sort du déchu Président Alpha CONDÉ est entre les mains des putschistes. Le Colonel Mamadi Doumbya et son numéro 2, Colonel Balla Samoura ont décidé après l’arrestation d’Alpha CONDÉ de le placer en résidence à l’hôtel Noom, propriété de l’homme d’affaires sénégalais Yerim SOW. L’ancien Président est privé de ses téléphones vit dans cet établissement hôtelier au palier des suites VIP présidentielle, avec son cuisinier attitré et fidèle, Bruno de nationalité togolaise. Sans téléphones, l’ex-Chef de l’État, glisse un officiel, a refusé de reconnaître la légitimité de ses tombeurs.

Depuis son arrestation, les tractations ont été longues et laborieuses dans l’antre du lieu de sa résidence surveillée par les hommes du Colonel Doumbya. Le  Président Felix Tshisekedi est revenu à la charge auprès des putschistes pour une libération de Alpha CONDÉ. Lequel devra être accueilli à Kinshasa. Selon nos informations, la junte guinéenne au pouvoir lui a opposé un niet catégorique. L’arrivée dans la capitale guinéenne du général Aboubacar Sidik CAMARA Alias IDI Amin, isolé depuis 3 ans par Alpha Condé et affecté comme Ambassadeur de Guinée au Cuba, complique les choses pour la libération de l’ex-Chef de l’État

Nos sources évoquent qu’il a toutes les cartes en mains pour diriger le Ministère de La Défense dans le prochain attelage gouvernemental qui est entrain d’être concocté par les hommes du Colonel Mamadi Doumbya.

On apprend aussi que le nouvel homme fort de Conakry, Mamadi Doumbya est resté figé sur sa position de garder encore le Président Alpha Condé pour solder les comptes. Sûrement. ‘’Les dégâts collatéraux sont gigantesques, nous voulons voir clair’’ glisse une source. A noter qu’en Guinée, les avoirs des ministres et autres hautes autorités sont gelées et interdictions faites aux banques de leur permettre de procéder à des retraits d’argent.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *