MediaNet

Actuel et factuel

L’Ethiopie

mécontente de son retrait de l’AGOA par les USA

Addis Abeba a fait part de son mécontentement après la décision de Washington de la retirer de la liste de ses partenaires commerciaux privilégiés. Une décision qui prendra effet le 1er janvier 2022.

Car jusqu’ici, l’Ethiopie, ainsi que d’autres pays africains faisaient partie de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act), un accord qui leur permet d’exporter leurs produits aux Etats-Unis sans payer de droits de douane. Il s’agit par exemple du textile, du cuir et des fleurs éthiopiennes. Cet accord est donc vital pour l’économie éthiopienne sachant par exemple qu’en 2020 le pays a exporté pour plus de 500 millions de dollars de produits vers les Etats-Unis. Sur ce montant global, près de la moitié, soit 245 millions de dollars de biens ont été détaxés.

Il faut dire que les relations entre Washington et Addis Abeba sont assez tendues depuis le début du conflit au Tigré il y a un an. Selon l’ONU, les combats entre l’armée éthiopienne et les rebelles tigréens ont fait des milliers de morts et de déplacés. Et depuis des mois, les Etats-Unis appellent les deux parties au dialogue, et accentuent la pression (souvent économique) sur le gouvernement éthiopien.

L’Ethiopie n’est pas la seule dans ce cas. Le Mali et la Guinée qui ont récemment connu des coups d’état et sont dirigés par des militaires, ont eux aussi été exclus de l’AGOA.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *