MediaNet

Actuel et factuel

Drame 3MD Khodba

Un immeuble s’effondre sur des ouvriers

Négligence des services techniques de l’État, de l’entrepreneur ou du promoteur ?

Le drame qui s’est produit à Khodba, village situé à quelques kilomètres de Thiès, entre les localités de 50 et Pout, est particulièrement choquant.

En effet, outre les morts et blessés qui restent encore à dénombrer, les gens à juste titre peuvent s’interroger sur la responsabilité des uns et des autres. Négligence des services techniques de l’État, de l’entrepreneur ou du promoteur ? Selon les témoignages recueillis sur place, 3 MD est une fabrique de construction de postes électriques pour la SENELEC, qui semblait pourtant avoir une fière allure. Si pour le nombre de personnes qui étaient à l’intérieur du bâtiment il n’y a pas encore de chiffres précis, pour l’heure, on nous dit que l’effondrement du bâtiment a eu lieu vers 13h 30 mercredi.

« Il  y aurait au moins 1 mort et 7 blessés. »

Selon Ndèye Khady Dione, une restauratrice qui venait juste de le quitter et Talla Diagne Guèye  « il y aurait au moins 1 mort et 7 blessés. Abdou Karim Doukar qui dit être parmi les premiers secouristes décrit la scène : « nous nous sommes laissés guidés par les cris qui venaient de partout sous les décombres. Les Autorités, sapeurs-pompiers et la gendarmerie sont venus avec beaucoup de retard, et ils ont été limités en plus par les moyens matériels de secours insuffisants. »

En effet, « même les grues ont été empruntées aux entreprises opérant dans la zone. »  Et pour le témoin de poursuivre,  « les équipements de secours font défaut, mais aussi et souvent la qualité des matériaux utilisés, la qualification des ouvriers, en plus des normes qui ne sont presque jamais respectées. »

Il s’agirait pour la plupart de travailleurs saisonniers qui viendraient d’autres villages sérères et d’un ressortissant de la Casamance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *