MediaNet

Actuel et factuel

Mercato

Un cador prend les devants pour Camavinga

Malgré une saison bien moins resplendissante, Eduardo Camavinga garde une énorme cote sur le marché des transferts. Alors que le Real Madrid fait partie des clubs intéressés par sa venue, le Bayern Munich veut boucler l’arrivée du milieu de terrain de Rennes au plus vite.
Le Bayern veut Camavinga
Sous le feu des projecteurs durant de nombreux mois, Eduardo Camavinga (18 ans) est un peu plus à l’ombre cette saison. La faute à des performances moins abouties, à l’image du Stade Rennais, qui a connu une première campagne très compliquée en Ligue des Champions. Malgré tout, le milieu de terrain français conserve une belle cote auprès des meilleurs clubs européens.
Le Bayern veut boucler l’affaire
Selon France Football, le Bayern Munich veut griller la politesse à la concurrence dans ce dossier. Alors que le Real Madrid, où Zinedine Zidane apprécie énormément son profil, est très souvent cité comme le grand favori pour récupérer le Bleu, la formation bavaroise tente déjà de réaliser ce joli coup. Critiqué pour ne pas avoir trouvé de remplaçant digne de ce nom à Thiago Alcântara, parti à Liverpool, l’été dernier, le directeur sportif Hasan Salihamidzic promet «un temps de jeu intéressant et des perspectives alléchantes» au jeune international tricolore, et ce en dépit de la présence de l’indéboulonnable duo formé par Joshua Kimmich et Léon Goretzka.
Un choix intéressant pour Camavinga
Pour Camavinga, il s’agirait bien évidemment d’une destination de choix dans un club qui continue de rajeunir son effectif depuis les départs successifs de Philipp Lahm, Arjen Robben, Franck Ribéry, ou encore celui à venir de Jérôme Boateng. Pour l’heure, le jeune Français n’a toujours pas prolongé son contrat, qui expire en juin 2022, ce qui constitue logiquement une bonne nouvelle pour le Bayern puisque son prix ne devrait pas dépasser les 50 millions d’euros en cas de statu quo dans les négociations avec les dirigeants rennais. Ce pourrait être l’occasion pour le Breton de rejoindre un contingent français particulièrement étoffé pour faciliter son adaptation dans un des plus grands clubs du monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *