MediaNet

Actuel et factuel

Transfert

Pour succéder à Christophe Galtier, parti à Nice après avoir remporté le titre en Ligue 1, Lille a choisi Jocelyn Gourvennec. Pas de quoi emballer les supporters nordistes, bien au contraire, mais l’ancien coach de Bordeaux veut vite faire taire les critiques. Gourvennec a signé jusqu’en 2023 avec Lille. Jocelyn Gourvennec n’arrive pas en terrain conquis à Lille. Bien au contraire.

Depuis que ce dernier a officiellement remplacé Christophe Galtier, parti à Nice après avoir remporté le titre en Ligue 1, de nombreux supporters ont élevé la voix – dans les médias ou sur les réseaux sociaux – pour critiquer un choix qu’ils estiment peu ambitieux. Après deux ans sans coacher suite à la descente de Guingamp en Ligue 2, celui qui a également entraîné Bordeaux a-t-il le «niveau» pour s’asseoir sur le banc des champions de France ? Gourvennec répond aux fans Non, estiment les supporters, à qui Gourvennec a tenu à répondre lors de sa présentation officielle ce mercredi : «Est-ce que j’ai été touché par les critiques des fans ? Ils sont derrière leur club et le seront toujours. Quand on est entraîneur, on est toujours très exposé, mais dans mon travail je veux pouvoir mettre mon énergie sur des choses sur lesquelles je peux agir : bien représenter le club et mettre mon énergie sur le coeur de ma fonction, le management de mon équipe, de mon staff et la préparation des matchs.» «Après, je respecte les positions de chacun mais je ne souhaite pas entrer dans ce débat-là. Je veux me concentrer sur l’essentiel, à savoir assurer la transition entre la formidable saison dernière et ce qu’il va se passer dans les semaines qui arrivent», a répondu le technicien breton. Il y aura d’abord le Trophée des Champions face au PSG dès le 1er août, puis la Ligue 1, où Paris tentera cette fois de récupérer son bien après l’avoir perdu pour un petit point de retard la saison passée.

«Le danger, c’est de croire qu’on va encore être champion» À ce sujet, quid des ambitions du club nordiste, qui a déjà vendu Mike Maignan (Milan), Boubakary Soumaré (Leicester) ou encore Adama Soumaoro (Bologne), sans oublier d’autres cadres annoncés partants (Renato Sanches, Jonathan Ioné, Sven Botman) ? «Le LOSC a fait une saison magnifique et celle qui arrive sera celle de la continuité, a promis Gourvennec au niveau du jeu, mais sans doute pas au niveau des objectifs. (…) Le danger après une saison comme ça, c’est de croire qu’on va encore être champion.» Défaitiste, ou lucide ? Avec l’effectif XXL que le PSG est en train de se construire, conserver le titre en Ligue 1 ne sera effectivement pas chose aisée, mais sait-on jamais. Et concernant la Ligue des Champions, l’objectif sera de «représenter le LOSC avec fierté et prendre le maximum de points», a ajouté Gourvennec, plutôt mesuré et finalement rassurant. Mais pour inverser la tendance avec les supporters, seule la victoire compte. Et cela tombe bien : J-25 avant le Trophée des Champions !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *