MediaNet

Actuel et factuel

Prêt à s’allier avec Jammeh pour un second mandat

Que dira Adama Barrow à Macky ?

 « Je suis convaincu qu’en me pressant à former un parti politique pour participer à l’élection présidentielle de 2021, le peuple gambien a fait le bilan de ma performance et m’a appelé pour conduire ce voyage historique » affirmait

Adama Barrow paraît désormais déterminé à devenir plus qu’un président de transition et qui est prêt à s’allier avec Jammey à cette fin. Mais qu’est ce qu’il ba dire à Macky Sall pour expliquer cette alliance avec l’ancien président en exil en Guinée équatoriale.  Barrow semble avoir totalement oublié sa promesse de quitter le pouvoir au bout de trois ans, le temps d’organiser une élection à laquelle il ne se serait pas présenté. C’est pourtant cet engagement qui avait convaincu les Gambiens de l’élire en 2016, afin de tourner la page des décennies de dictature brutale de son prédécesseur, Yayah Jammeh. Porté par le soutien d’une coalition de l’opposition, il promet de ne pas aller au bout des cinq ans prévus par la Constitution.

C’est ce qui permet alors à ce quasi-inconnu de déjouer tous les pronostics et de l’emporter, le 2 décembre 2016, face à Jammeh, avec 43,29 % des voix contre 39,64 % pour son adversaire. Le 19 janvier 2017, il prête serment depuis l’ambassade de Gambie à Dakar, tandis que Yahya Jammeh, poussé hors du pays par une intervention politico-militaire régionale quittait le territoire.

Le président Barrow a acté la rupture avec son ancien parti quelques mois seulement après son élection, en remerciant le vice-président Ousseinou Darboe, opposant historique à Yahya Jammeh et secrétaire général de la formation. Ce dernier sera, sauf grande surprise, le candidat de l’UDP au scrutin de décembre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *