MediaNet

Actuel et factuel

Real

Le feuilleton Mbappé, le vestiaire l'a eu mauvaise...

Sans rien reprocher à l’attaquant du Paris Saint-Germain, le vestiaire du Real Madrid s’est montré surpris par le pressing réalisé par la direction merengue pour Kylian Mbappé cet été. Les joueurs madrilènes n’ont pas compris comment, dans un contexte d’austérité, le club a pu proposer de tels montants.

Le feuilleton Kylian Mbappé a agité le vestiaire du Real Madrid

Cela n’a rien d’un secret, plutôt que d’attendre sagement la fin de contrat de l’attaquant français pour l’attirer gratuitement en juin 2022, le Real Madrid a tout tenté pour s’offrir Kylian Mbappé dès cet été.

Mais les Merengue se sont frottés à l’intransigeance en négociations du Paris Saint-Germain, qui n’avait pas l’intention de lâcher son champion de monde âgé de 22 ans en dépit d’une dernière offre atteignant la barre des 200 millions d’euros.

Mbappé, le vestiaire du Real a grincé des dents

La Maison Blanche devra donc encore patienter quelques mois avant d’atteindre son principal objectif sur le marché. En tout cas, un tel feuilleton n’a pas laissé le vestiaire madrilène de marbre et a pu faire grincer quelques dents… Comme l’explique le journal ibérique El Mundo ce lundi, les joueurs merengue, qui n’ont absolument rien contre le Français, n’ont pas franchement compris comment leur direction a pu proposer d’aussi grosses sommes pour un seul élément. Il convient de rappeler que les dirigeants du club espagnol ont demandé aux joueurs de baisser leur salaire de 10% pour lutter contre la crise économique liée au coronavirus et résister dans un contexte dit «délicat» .

Les Merengue jouaient l’austérité

Évidemment, une signature de Mbappé aurait apporté des revenus supplémentaires très conséquents au Real Madrid tant en matière de ventes de maillots ou de produits dérivés, que de billetterie ou encore de contrats de sponsoring. Néanmoins, un tel projet a logiquement pu surprendre, alors que le Real prône en interne l’austérité depuis plusieurs mois déjà. Concernant les prolongations de contrat, le vice-champion d’Espagne demande actuellement à ses joueurs des sacrifices financiers et autres baisses d’émoluments. Ce qui a notamment pu expliquer le départ de Sergio Ramos au Paris Saint-Germain au début de l’été. Dès lors, avec un tel argument, nous pouvons comprendre l’étonnement du vestiaire merengue…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *