MediaNet

Actuel et factuel

Magal 2021

Rush vers Touba

Pour rien au monde, ils ne peuvent renoncer à ce rendez-vous annuel à Touba. La confrérie musulmane des mourides y commémore le départ en exil de son fondateur, Cheikh Ahmadou Bamba, dit Sérigne Touba (1853-1927). Un pèlerinage qui se déroule cette année  avec une  baisse de la pandémie de coronavirus.

« Nous on est musulmans. On croit en Dieu. Ce qui arrive doit arriver. On n’a pas peur de tomber malades » confie un disciple de la confrérie mouride en partance pour Touba.

Certains pèlerins ont toutefois pris leurs précautions avant d’entreprendre le voyage. « On va amener des masques, du gel alcoolique, des savons. Nous voulons éviter de propager le coronavirus », témoigne un fidèle.

Le khalife général des mourides, Sérigne Mountakha Bassirou Mbacké, a appelé les millions de disciples qui affluent dans la ville sainte à respecter les mesures barrières, dont le port obligatoire du masque. Il a appelé à la générosité publique pour pouvoir distribuer cinq millions de masques aux pèlerins. Quelque 5 000 agents recrutés par le ministère sénégalais de la Santé sont déployés à Touba pour superviser la mosquée et ses alentours, afin de veiller au respect des mesures sanitaire. Une unité d’alerte et de prévention épidémiologique a été mise en place, ainsi que des caravanes pour la vaccination et la sensibilisation. Elles sillonnent les artères pour indiquer aux fidèles les bons comportements à avoir, une fois arrivés dans la ville sainte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *