MediaNet

Actuel et factuel

L’alerte de Guy

"nous sommes tous en sursis..."

Après 30 jours passés à la prison, Guy Marius Sagna lance l’alerte: “nous sommes tous en sursis…même les journalistes”

Libéré provisoirement, pour “fausse alerte au terrorisme”, l’activiste Guy Marius Sagna alerte sur la “liberté” de ses concitoyens. « Je sais que ma personne n’a pas d’importance, mais sachez que nous sommes tous en sursis (…) même vous les journalistes », lâche l’activiste après 30 jours passés à Reubeuss, la plus grande prison au Sénégal.

Pour le membre de « Frapp France Dégage », dans un pays, ou Karim Wade est isolé depuis trois ans, Khalifa Sall détenu arbitrairement y compris le cas du journaliste Adama Gaye, la liberté de tout un chacun est menacée.

Poursuivant dans le même sens, lors de la conférence de presse, tenue ce lundi par le collectif « Liberez Guy Marius Sagna », l’activiste assure qu’il n’est nullement question pour lui de prendre vacances, “une bataille est gagnée mais pas la guerre. Donc le combat continue, la gestion et la transparence des ressources naturelles seront exigées.”

Guy Marius Sagna de conclure en remerciant, les citoyens sénégalais, la société civile et ses conseillers juridiques pour la bataille de l’opinion, de la communication et de la justice. ” N’eut été leur engagement, je serais toujours détenu arbitrairement à Reubeuss secteur 5, chambre 36 “.

Medianet.sn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *