MediaNet

Actuel et factuel

Guy et Cie en prison

Le SAES monte au créneau pour son membre

Le Bureau National du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) déclare dans un communiqué rendu public qu’il a « constaté avec regret l’arrestation de leur camarade, le Dr Babacar DIOP, le vendredi 29 novembre 2019 à la suite d’une marche « légitime, garantie » par la Constitution ». Pour le bureau de ce syndicat d’enseignants, cette arrestation le pousse à rappeler «  que la place du Dr Babacar DIOP n’est pas dans une maison d’arrêt et de correction mais dans les amphithéâtres et les laboratoires ». Le syndicat d’ajouter que «  sa participation à une marche pacifique » a été faite « pour dénoncer la hausse du prix de l’électricité » et qu’elle «ne saurait justifier son emprisonnement ».

Le SAES déclare exprimer ainsi « toute sa solidarité au camarade Babacar DIOP et exige sa liberté sans condition ainsi que celle des autres citoyens arrêtés lors de cette marche, réitérant son attachement au respect de la dignité humaine et des libertés garanties par notre Constitution ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *