MediaNet

Actuel et factuel

Olympique de Marseille

Le message fort de Valbuena avant les retrouvailles !

A la veille du match contre l’Olympique de Marseille, le meneur de jeu de l’Olympiakos, Mathieu Valbuena, a clamé son amour pour son ex-club et fait part de son impatience de retrouver le Stade Vélodrome au retour le 1er décembre. Valbuena a toujours l’OM dans la peau. Le hasard fait parfois bien les choses et ce n’est pas Mathieu Valbuena (36 ans) qui dira le contraire ! Le 1er octobre, le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions a en effet réservé un magnifique clin d’oeil au meneur de jeu de l’Olympiakos. «Petit Vélo» se retrouve dans la même poule que l’Olympique de Marseille, dont il a porté les couleurs entre 2006 et 2014. A la veille de la manche aller, qui aura lieu mercredi (21h) en Grèce, le Tricolore a pris soin de rappeler à quel point son passage à l’OM a marqué sa vie. M. Valbuena – «l’OM, le club de mon coeur» «Marseille, c’est toute ma vie. Ma fille y est née, j’y ai encore ma maison. C’est grâce à l’OM que je suis devenu le joueur que je suis aujourd’hui. (…) J’ai été marqué à vie par mon passage là-bas», a souligné l’ex-Phocéen pour France Football. «J’ai fait huit saisons, j’ai gagné des titres, j’ai vécu des moments fantastiques, sublimes, et encore, les mots ne sont même pas assez forts. C’est le club de mon coeur, même si j’éprouve aussi beaucoup d’amour pour l’Olympiakos.» Mais, plus que l’aller, c’est surtout la manche retour, programmée pour le 1er décembre en Provence, que Valbuena a coché sur son agenda. En effet, la dernière fois que le Français est revenu au stade Vélodrome, c’était le 20 septembre 2015, sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais. Et le natif de Bruges conserve un souvenir horrible de cette soirée, marquée par la forte hostilité d’une partie de son ancien public, à l’image de cette poupée à son effigie pendue à une potence en tribunes… Malgré le huis clos à prévoir, l’ancien de Libourne s’estime très heureux d’avoir le droit de jouer une dernière fois dans l’enceinte marseillaise, dans un climat qui s’annonce évidemment nettement moins électrique. Le Vélodrome, une dernière fois… «Je continue d’échanger des messages avec certains (supporters). Ils disent être très contents de me revoir au Vélodrome. Là encore, je me dis que j’ai une bonne étoile. Je ne pouvais pas rester sur ce dernier match avec Lyon (1-1), dans ce stade mythique. Cette rencontre m’avait touché, même si j’étais resté très sobre. Quand vos supporters vous ont adulé, que vous revenez et qu’il se passe ça, ça fait bizarre. Il fallait l’assumer, je l’ai fait. Maintenant, j’ai cette opportunité de pouvoir y rejouer dans un autre contexte» , a apprécié le champion de France 2010. «C’est une belle histoire, ça ne pouvait pas rester comme ça. Même si le match est à huis clos, c’est une chance pour moi. Ça sera d’ailleurs sûrement ma dernière en tant que joueur au Vélodrome, donc je veux en profiter.» D’ici là, Valbuena, auteur de 9 buts et de 23 passes décisives toutes compétitions confondues la saison passée, compte bien faire quelques misères aux Marseillais dès mercredi…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *