MediaNet

Actuel et factuel

Orange-Free-Expresso

La ruée vers la clientèle

La bataille est féroce entre les opérateurs de téléphonie (Orange, Free, Expresso). Pis, durant les derniers mois, le mécontentement de certains usagers qui ont observé un boycott, semble avoir eu un impact sur l’évolution des parts de marché. Les chiffres du troisième trimestre de 2020, relayés par  gfm, sont éloquents.

En effet, durant le dernier trimestre de cette année, orange, lui, a perdu du terrain. L’opérateur leader semble avoir bien senti le Boycott. Sur le segment internet. De 65,43% en juin 2020, ses parts de marché ont reculé à 64,69% septembre.

Pis, il a perdu 10% de parts de marché sur ce segment durant les 12 derniers mois. A lui tout seul, Orange détenait 74,41% des parts de marché en septembre 2019 sur l’Internet. C’est Free qui semble avoir bien profité de la perte de terrain de l’opérateur historique. De 23,04% en juin 2020, ses parts de marché se sont accrus à 24,65% sur le segment internet. En septembre 2019, il ne détenait que 18%.

Expresso, par contre, peine à avancer. Sur le segment internet, il a reculé de 11,50% en juin à 10,64% en septembre. En ce qui concerne l’internet mobile (2G, 3G et 4G) la bataille fait rage aussi. Même si Orange mène la danse, là aussi ses parts de marché se sont érodés de 64,73% en juin à 64,00% en septembre. Free, durant la même période, est passé de 23,52% à 25,15%.

Pour Orange, la même dynamique est notée côté téléphonie mobile. Mais, dans une moindre mesure, puisque ses parts de marché ont baissé de 55,86% à 55,53% de juin à septembre de cette année. Au même moment, son concurrent direct, Free, a progressé de 23,77% à 25,8% sur la même période. Expresso est, ici aussi, à la traine avec 19,39% des parts de marché en septembre, contre 20,38% en juin.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *