MediaNet

Actuel et factuel

Sonko engage le combat…et appelle à la résistance

Pourra -t-il rallier un grand nombre à sa cause ?

L’opposant Ousmane Sonko accusé de viol dénonce un complot politique

Dans cette affaire de viol, Ousmane Sonko ne lâche rien, il cherche la confrontation directe contre le président Macky Sall…Acte réfléchie ou suicidaire ?

A la guerre, comme à la guerre. A la guerre, on se bat avec les moyens dont on dispose, en attendant d’en trouver d’autres, suivant le cours des choses. Ousmane Sonko engage le combat…et appelle à la résistance. Il lance un appel à la mobilisation à toutes les couches de la population. Ousmane Sonko appelle au combat, car à ses yeux, la procédure en cours pour la levée de son immunité parlementaire ne s’est pas faite dans les règles de l’art.

Que veut Ousmane Sonko ? Rien, sauf engager le combat frontalement contre le pouvoir. Ousmane Sonko est accusé de « viols répétitifs et menaces de morts avec armes à feu » par la jeune fille Adji Sarr. Lui parle d’un complot ourdi par l’Etat contre sa personne. Il avait refusé de répondre à une première convocation de la Section de recherches de la gendarmerie avant toute levée de son immunité parlementaire. La procédure en branle et que celle-ci va être levée, Ousmane Sonko soutient qu’elle est viciée.  Ousmane Sonko dénonce la procédure engagée, et cite nommément le Président de la République Macky Sall comme étant le commanditaire de cette affaire.

C’est pourquoi, il met directement en cause le Président de la République Macky Sall pour soutenir qu’il n’ira plus répondre à une convocation, même si son immunité est levée. Ousmane Sonko fait de cette affaire une guerre entre lui et le Chef de l’Etat Macky Sall. Il va jusqu’à marteler que « si Macky Sall gagne son combat contre lui, il va vers une présidence à vie.

Le leader du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), a même appelé la gendarmerie à jouer son rôle de garant impartial de la sécurité. Il a aussi appelé la police à ne pas verser dans la répression aveugle. l’opposant s’est mis en ordre de guerre. Et, il appelle ses partisans à faire bloc…Ousmane Sonko n’écarte rien. Tous les moyens lui sont bons dans ce combat qu’il engage contre l’Etat. C’est toute sa carrière politique aujourd’hui qui est en jeu. Mais tout le problème est de savoir s’il sera ou pas suivi dans ce combat par les Sénégalais ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *