MediaNet

Actuel et factuel

Poussé dehors

Koscielny refuse de quitter Bordeaux

Le propriétaire de Bordeaux, Gérard Lopez, a annoncé le départ imminent de Laurent Koscielny. Une décision brutale que n’encaisse pas le défenseur central, bien décidé à s’accrocher pour conserver sa place chez les Girondins.

Laurent Koscielny veut terminer la saison à Bordeaux. Laurent Koscielny (36 ans) à Bordeaux, c’est terminé ? Pour Gérard Lopez, c’est clair comme de l’eau de roche. Victime de blessures récurrentes, le défenseur central français a été poussé vers la sortie par le propriétaire des Girondins, qui a officialisé la nouvelle dans un entretien accordé à Sud-Ouest mercredi.

Une décision brutale que l’ex-international tricolore, sous contrat jusqu’en juin prochain, n’encaisse pas du tout.

Koscielny répond sur son hygiène de vie

En effet, le joueur passé par Arsenal a fait le choix de s’accrocher plutôt que de jeter l’éponge. Il a notamment évoqué son hygiène de vie, qui serait une des raisons de son départ souhaité. «Cela fait 18 ans que je suis professionnel. Regardez ma carrière et comptez le nombre de matchs que j’ai fait. C’est parce que j’aime le vin ? Bien sûr que j’aime le vin, je suis dans une région viticole, et donc je peux avoir des moments en famille où on déguste du bon vin. Mais après, il y a le travail et je suis toujours sur le terrain, à fond et à l’heure», s’est défendu le Girondin pour L’Equipe.

L. Koscielny – «quitter le navire comme ça, alors là, pas du tout»

Koscielny estime que Bordeaux, piètre 17e de Ligue 1, a besoin de son expérience et de son leadership pour tenter de se sauver en fin de saison. Il affirme tenir son rôle de capitaine à coeur dans ces moments difficiles. «Mon brassard, je l’ai pris à coeur. J’ai été capitaine dans toutes les équipes où je suis passé. Être capitaine, ce n’est pas faire du bruit constamment. C’est savoir dire les bons mots aux bonnes personnes. Ça peut être positif ou négatif. J’ai toujours dit les vérités aux autres joueurs, comme avec Hatem (Ben Arfa)», a poursuivi l’ex-Merlu.

Et d’insister sur sa volonté de se battre pour le maillot bordelais. «Quitter le navire comme ça, alors là, pas du tout. J’ai envie de me battre pour l’équipe afin d’obtenir le maintien le plus rapidement possible. Il y a des personnes ici qui méritent qu’on se donne pour rester en L1. Et je veux encore aider le club. C’est un moment difficile mais il faut rester calme et on trouvera une solution», a rajouté Koscielny, prêt à réaliser des efforts sur la question salariale. Suffisant pour faire changer d’avis ses dirigeants ? Difficile de le croire…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *