MediaNet

Actuel et factuel

Liga

Le Real et la Barça coulent

Réal 0 Seville 3

Le Real s’est incliné 3-0 face au FC Séville ce mercredi soir. Les Merengues n’ont pas profité du faux pas du Barça contre Leganes. André Silva a d’abord inscrit un doublé en quatre minutes à Thibaut Courtois avant que Ben Yedder ne fixe le score quelques minutes avant la mi-temps. Séville remonte à la quatrième place avec 10 points, le Real est deuxième derrière Barcelone. Ils comptent tous deux 13 unités.

Le match a débuté très mal pour le Real, habitué à souffrir à Mestalla, puisqu’ils ne sont pas parvenus à l’emporter sur le terrain sévillan sous l’ère Zidane.

Et dans ce match Séville domine. Les hôtes ouvrent le score logiquement peu après le quart d’heure de jeu. André Silva trompe Thibaut Courtois du plat du pied, 1-0. Pire pour le gardien belge, il encaisse une nouvelle fois quatre minutes plus tard. André Silva réalise le doublé.

On attend alors la révolte madrilène. Mais quelques minutes avant la mi-temps Ben Yedder inscrit le but du KO. Les hommes de Lopetegui devront relever la tête rapidement s’ils veulent essayer de décrocher une unité.

Le Real a quelques bonnes phases mais la révolte ne semble pas pointer le bout de son nez. Ils y croient pourtant à la 54ème minute mais le but de Luka Modric est invalidé par le VAR pour une position de hors-jeu.

Pendant ce temps, Séville ne lâche rien et ne se contente pas de gérer le score. L’équipe andalouse a fait preuve de réalisme mais elle est plaisante à voir jouer .

Le Real n’y arrive pas… les Madrilènes ne parviendront même pas à sauver l’honneur. Séville étrille le Real qui ne profite pas du faux pas de Barcelone 1-2 contre Leganes pour prendre la tête de la Liga.

Leganés 2-1 FC Barcelone

Buts : El-Zhar (52e) et O. Rodríguez (53e) pour Leganés // Coutinho (12e) pour le Barça.

69 secondes.

Voilà le temps qu’il aura fallu au FC Barcelone pour capituler dans la banlieue de Madrid ce mercredi soir, face à la lanterne rouge de Liga. Tout avait pourtant pas mal démarré pour ce Barça où Ernesto Valverde s’était décidé à titulariser Munir El-Haddadi en pointe à la place de Luis Suárez. Sur un magnifique enchaînement contrôle et frappe enroulée, Philippe Coutinho ouvrait le score pour les Culés (0-1, 12e). Sans pour autant se mettre à l’abri, les Catalans semblent maîtriser leur sujet. Tu parles.

Ousmane Dembélé, de gréviste à employé modèle

Au retour des vestiaires, Nabil El-Zhar domine Thomas Vermaelen dans les airs et égalise pour les locaux (1-1, 52e). Visiblement surpris d’un tel réveil, le Barça reste dans les cordes et encaisse dans la foulée un second but à la suite d’un dégagement catastrophique de Gerard Piqué dans la course d’Oscar Rodríguez qui marque dans le but vide (2-1, 53e). Confiant comme jamais, les Pepineros conservent le résultat et peuvent compter sur un Ivan Cuéllar héroïque, auteur d’une double parade folle face à Coutinho puis Rakitić.

Medianet.sn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *