MediaNet

Actuel et factuel

Moussa Fall du camp presidentiel

« Les Senegalais sont fatigues»

Très courageux  dans ses positions, Moussa Fall, le président de Sénégal Sunu Yité, un mouvement qui soutient le président, Macky Sall est d’avis que « le pays  ne  va pas bien et que les Sénégalais sont fatigués». Pour ce responsable de Benno Bok Yakaar «  les Sénégalais qui sont très fatigués attendent des dirigeants une meilleure prise en charge de leurs préoccupations.

Sans mettre de masque, le président du mouvement Sénégal Sunu Yité fait un diagnostic de la situation du pays et conclut à un constat peu reluisant « d’un pays qui ne va pas bien». Selon Moussa Fall, la classe politique gagnerait à se départir de débats de caniveaux pour à la place, s’organiser pour prendre en charge les préoccupations des Sénégalais, surtout ceux de l’intérieur du pays qui souffrent le plus. «Il faut créer les conditions objectives pour régler les problèmes de l’école, de la santé, de l’électricité, de l’eau. Prendre en charge les préoccupations des jeunes et particulièrement des femmes»,  plaide Mr Fall du camp du président, Macky Sall qui reconnaît que la vie est très dure pour les populations.

Moussa Fall qui se réjouit des mesures prises par le chef de l’Etat pour la relance de l’économie pense  que   «  la première leçon a tirer de la pandémie du corona c’est que les gouvernants doivent privilégier la  préférence nationale, la renforcer pour l’intérêt du pays et de ses fils et filles qui investissent.  Si le responsable politique de la mouvance présidentielle et président du mouvement «  Sénégal Sunu Yité » déclare s’en féliciter du dialogue, il soutient être trés sensible aux conditions de vie des populations Sénégalaises qu’il juge difficiles. En appréciant la situation du pays, Moussa Fall déclare : «  la classe politique Sénégalaise ne saurait continuer à reproduire les mêmes schémas anachroniques de querelles et d’invectives inutiles  . Les politiciens doivent cesser de faire de la politique une profession et de passer leur temps à se tirer dessus sur des questions d’intérêts crypto personnels ». Pour Moussa Fall qui descend  en flammes,  le député Aliou Dembourou Sow, «il faut,  cultiver la cohésion et la paix entre les Sénégalais ». Le président de Sénégal Suni Yité d’ajouter  « c´est cela qui peut faire avancer le pays et non de la polémique stérile autour de débats stériles »

Selon le président Fall, «le peuple étant le seul détenteur légitime de la souveraineté, il faut penser à résoudre ses problèmes »

L’état désastreux de l’assainissement un peu partout dans le pays préoccupe le responsable de Benno qui demande au président Sall d’en faire une priorité dans son programme d’infrastructures.  « A chaque fois qu’il ya des pluies, des quartiers de Dakar et d’autres localités sont sous les eaux.  Le président Sall doit régler ce problème » insiste Fall.

En assenant ses vérités, Moussa Fall qui encourage les parties prenantes au dialogue, réclame la fixation de la  date des élections locales. «  Une République, c’est un calendrier. Une prorogation de mandat doit résulter d’une situation exceptionnelle pour ne pas verser dans l’illégalité. Il faut fixer la date des locales » clame Moussa Fall.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *