MediaNet

Actuel et factuel

Elections locales

Antoine Diome théorise un report

Initialement prévues en mars 2021, les élections locales risquent de connaître un nouveau report. Parce que, selon le ministre de l’intérieur qui s’est exprimé lors du face à face du gouvernement avec la presse, il y a des préalables pour la tenue de ces joutes électorales.

Parmi ces préalables, il y’a l’audit du fichier électoral, exigé par les acteurs comme la condition sans laquelle l’organisation des élections ne sera pas possible. « Les auditeurs sont en train d’être choisis. Après cette étape et celle de l’évaluation du processus des élections passées, le chef de l’État devrait prendre un décret pour fixer la date exacte des élections locales », a dit Antoine Felix Abdoulaye Diome.

D’après les explications fournies par le tout nouveau ministre de l’intérieur, aucune de ces étapes n’est encore bouclée alors que nous sommes à sept mois de la date butoir qui avait été retenue par son prédécesseur, Aly Ngouille Ndiaye.

Antoine Diome de noter que c’est une loi qui avait reporté ces élections et prorogé le mandat des élus locaux. Si jamais un nouveau report devrait y avoir, c’est l’Assemblée nationale qui devrait le prononcer.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *