MediaNet

Actuel et factuel

Mesures contre covid

Les paradoxes de l’autorité

Au moment où Abdoulaye Diouf Sarr préconise le respect des mesures, l’Apr  organise un rassemblement  de  ses militants. Les funérailles du footballeur Pape Bouba Diouf sont aussi une occasion de violation des mesures de distanciation sociale contre une maladie qui fait moins de morts que les accidents au Sénégal.

A noter qu’au niveau des centres de traitement des malades de covid 19 à Dakar, le marché de la restauration est gagné par Issa Touré gérant du restaurant de la faculté de médecine et de pharmacie qui vend le plat du déjeuner comme du diner à 7000 frs l’unité. Ce qui  lui fait un pactole de 14000 pour la popote des malades, le petit déjeuner non compris. Le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr s’est exprimé ce jeudi sur l’augmentation des cas positifs de coronavirus au Sénégal et qui pourrait entraîner une deuxième vague de contamination. Diouf Sarr qui a insisté sur le port systématique de masque, a fait savoir que le couvre feu n’est pas exclu en cas de deuxième vague. A l’entendre, l’interdiction des regroupements est aussi envisagée. Il s’exprimait à l’issue de la réunion avec le Comité national de gestion des épidémies.

« Il faut absolument le strict respect de l’arrêté du ministère de l’Intérieur sur les mesures barrières. A ce rythme, les choses vont être faites pour que cet arrêté est en vigueur jusqu’au 5 janvier soit respecté dans ce délai (…). Après, il y a une mobilisation nationale à reprendre (…). Il faut que tout le pays se lève comme un seul homme pour que ces mesures barrières entrent dans la routine des Sénégalais. Il s’agit du port systématique de masque et partout, du respect de la distanciation physique et bien entendu de l’interdiction des regroupements. Et à ce niveau, un travail sera fait. Notre arme la plus importante, c’est le respect du port de masque.

Aujourd’hui, un élément important dans la Hausse des cas Covid-19: Diouf Sarr annonce l’interdiction des regroupements et n’écarte pas un couvre-feu. En effet, contrairement en Europe où l’Etat donne la contrepartie des pertes qui sont occasionnées par les mesures, dans des pays comme le Sénégal, les premières mesures prises dans le cadre de la lutte contre covid ont entrainé des milliers de pertes d’emploi. Si la vie est devenue plus difficile pour les gorgorlous, c’est surtouit à cause des mesures contre cette maladie dont le vaccin est trouvé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *