MediaNet

Actuel et factuel

Trophée des Champions

Le PSG prend sa revanche contre l'OM

Au terme d’un match équilibré, le Paris Saint-Germain a remporté le Trophée des Champions face à l’Olympique de Marseille (2-1) mercredi. Avec son but en fin de match, l’OM s’est réveillé un peu tard. Les Parisiens soulèvent le Trophée des Champions Mauricio Pochettino remporte son premier Classique et son premier titre à la tête du Paris Saint-Germain. Quatre mois après un houleux PSG-OM en championnat, le club de la capitale a dominé son grand rival (2-1) mercredi dans le Trophée des Champions.

Les Argentins font la différence pour Paris Contrairement au dernier match au Parc des Princes, la tension était moins palpable sur le terrain entre les deux rivaux et le football avait repris ses droits. S’il fallait deux bonnes interventions d’Alvaro dans les pieds d’Icardi et de Mbappé en début de rencontre, l’OM n’était pas réellement mis en danger et offrait une belle opposition dans une première demi-heure équilibrée et sans véritable occasion de but. Par deux fois, Paris pensait tout de même avoir trouvé la faille, mais les buts d’Icardi et de Mbappé étaient logiquement refusés pour une position de hors-jeu.

Après la demi-heure de jeu, le Paris SG prenait peu à peu le dessus dans cette partie et la pression s’accentuait devant le but de Mandanda. Marseille avait plus de mal à sortir de sa moitié de terrain et craquait finalement à six minutes de la pause. Icardi profitait d’un bon ballon de Di Maria pour ouvrir le score (1-0, 39e). Cette fois, le but était validé ! L’Argentin était proche du break juste avant la pause sur une frappe qui heurtait la barre transversale de Mandanda !

L’OM a tenté jusqu’au bout

L’OM revenait en seconde période sans Mandanda, blessé et remplacé par Pelé à la pause, mais avec de bonnes intentions. A l’image d’un Thauvin dans tous les bons coups. L’ailier olympien s’illustrait notamment sur une chevauchée de 60 mètres sur le côté droit conclue par une frappe repoussée par Navas ! Marseille n’avait pas lâché dans cette partie et le gardien parisien devait s’employer ensuite sur une reprise de Caleta-Car à l’entrée de la surface.

Les minutes passaient et Paris donnait l’impression de gérer son court avantage au score, tandis que l’OM continuait d’y croire et se procurait de belles opportunités sur des contres bien menés. Mais les hommes d’André Villas-Boas manquaient toujours de justesse dans le dernier geste pour réussir à inquiéter Navas. Finalement, le PSG faisait le break en fin de rencontre sur un penalty de Neymar, obtenu par Icardi (2-0, 85e). Paris avait fait la différence et la réduction du score sur un but de Payet (2-1, 89e) arrivait trop tard pour l’OM, qui a poussé jusqu’au bout pour égaliser.

La note du match : 6/10

Une première période équilibrée mais remportée par le PSG sur un but d’Icardi. Un second acte indécis entre des Marseillais qui ont maintenu le suspense jusqu’au bout face à des Parisiens qui ont fait le break sur penalty. Dans l’ensemble, le spectacle n’a pas été grandiose mais le match est resté plaisant avec un suspense maintenu jusqu’au bout.

Les buts :

– Di Maria envoie un long ballon en direction de la surface pour Icardi. L’Argentin s’impose de la tête entre Alvaro et Sakai, mais Mandanda dévie le ballon… sur son poteau et Icardi est tout heureux de le voir revenir dans ses pieds pour marquer à bout portant (1-0, 39e).

– Neymar se présente face à Pelé sur son penalty et prend le gardien marseillais à contre-pied, sur sa gauche (2-0, 85e).

– Alerté côté droit par Lirola, Thauvin adresse un centre fort devant le but en direction de Payet, qui coupe au premier poteau pour battre Navas (2-1, 89e).

Les NOTES des joueurs L’homme du match :

  • Mauro Icardi (8/10)

L’avant-centre argentin revient en forme ! Déjà décisif lors de son retour à la compétition ce week-end (un but et une passe décisive contre Brest), il a profité de sa titularisation pour marquer des points en ouvrant le score pour le PSG. Il est proche du doublé sur une frappe qui heurte la barre transversale avant la pause. En fin de match, c’est lui qui obtient le penalty pour le but du break. Remplacé à la 88e par Moise Kean (non noté).

PARIS SG :

  • Keylor Navas (6/10) :

Avec une seule frappe cadrée marseillaise, le gardien parisien a passé une première période relativement tranquille. Il a été plus sollicité en seconde période et stoppe la chevauchée de Thauvin puis se couche bien sur la reprise de Caleta-Car. Il ne peut pas grand-chose sur le but de Payet.

  • Alessandro Florenzi (5/10) :

Plutôt actif dans son couloir droit en début de match, le latéral est rentré dans le rang ensuite. Défensivement, l’Italien a été solide Marquinhos (7) : en patron, le capitaine parisien a bien géré sa défense. Le Brésilien déçoit rarement dans les matchs importants, il est toujours bien placé et fait à chaque fois le geste juste. Sobre et efficace.

  • Abdou Diallo (6/10) :

Vigilant et à l’aise dans la relance, le défenseur central parisien rend une bonne copie. L’ancien joueur de Dortmund prouve qu’il peut être une bonne solution de remplacement.

  • Layvin Kurzawa (5) :

S’il n’a pas été toujours servi, le latéral gauche parisien n’a pas hésité à proposer régulièrement dans son couloir en première période. Un peu moins actif après la pause. Défensivement, il effectue un très bon retour devant Thauvin dans le premier acte. Remplacé à la 65e par Presnel Kimpembe (non noté).

  • Leandro Paredes (6,5) :

Avec l’absence de véritable pressing dans sa zone du terrain, le milieu argentin a passé une première période dans un fauteuil. Véritable rampe de lancement, il a joué avec beaucoup de justesse pour orienter le jeu parisien. Un match très sérieux. Remplacé à la 88e par Danilo Pereira (non noté).

  • Ander Herrera (7) :

Le milieu espagnol n’est pas le joueur que l’on voit le plus dans le jeu parisien, mais il est très précieux pour effectuer le travail de l’ombre en comblant les espaces et en coupant les lignes de passes. Remplacé à la 90e par Pablo Sarabia (non noté).

  • Angel Di Maria (7) :

L’ailier argentin va mieux. Très actif et disponible, il a beaucoup embêté les Marseillais en rentrant dans l’axe pour se retrouver entre les lignes. S’il n’a pas toujours été en réussite sur des passes risquées, il est récompensé avec une passe décisive pour Icardi. Remplacé à la 65e par Neymar (non noté), buteur sur penalty.

  • Marco Verratti (5/10) :

Dans sa nouvelle position de numéro 10, le petit milieu italien n’a pas eu une très grande influence dans le jeu parisien. Globalement trop timide.

  • Kylian Mbappé (4,5/10) :

On a senti un attaquant parisien très impliqué, mais il n’a pas su être décisif dans la zone de vérité. La faute à un déchet technique un peu trop présent sur la dernière touche de balle. L’international français a manqué plusieurs fois le ballon en essayant de dribbler les défenseurs marseillais.

  •  Mauro Icardi (8/10) Alvaro Gonzalez (5,5/10) :

S’il y a bien un joueur de l’OM qui a la grinta nécessaire pour ce type de match, c’est le défenseur espagnol. Il est bien rentré dans son match avec de bonnes interventions dans les pieds d’Icardi et de Mbappé. Il en est un peu sorti lors de la rentrée de Neymar en seconde période, en faisant plusieurs fautes sur le Brésilien.

Un peu loin d’Icardi sur l’ouverture du score parisienne.

  • Duje Caleta-Car (6) :

Pris dans son dos par Icardi en début de match, il a corrigé le tir ensuite pour remporter la majorité de ses duels. Un match solide et une belle reprise cadrée à l’heure de jeu.

  • Yuto Nagatomo (4) :

titulaire en l’absence d’Amavi, le latéral gauche a eu du mal à gérer les déplacements de Di Maria. Offensivement, on retiendra un bon centre pour Thauvin en première période. Remplacé à la 65e par Pol Lirola (non noté), qui a été intéressant pour sa première avec l’OM. Il est impliqué sur le but de Payet.

  • Valentin Rongier (4) :

Le milieu de terrain marseillais n’a pas vraiment aidé son équipe ce soir. Toujours très volontaire, l’ancien Nantais manque en revanche de présence vers la surface adverse et fait trop souvent preuve de maladresse dans le dernier geste. A l’image de sa reprise totalement dévissée à un quart d’heure de la fin. Remplacé à la 80e par Valère Germain (non noté).

  • Boubacar Kamara (6) :

Le milieu marseillais le plus à l’aise défensivement dans cette rencontre. Globalement, il a été le meilleur de son équipe dans la récupération du ballon.

Il aurait pu inscrire un beau but sur une tentative de lob très lointaine, mais Navas était vigilant.

  • Pape Gueye (5) :

Un début de match intéressant avec un bon pressing pour gêner les Parisiens, mais il a disparu peu à peu au fil de la partie. Il est capable de beaucoup mieux dans la construction du jeu. Remplacé à la 56e par Morgan Sanson (non noté).

  • Florian Thauvin (7) :

Le meilleur Marseillais sur le terrain. L’ailier olympien a été dans tous les bons coups de son équipe et il n’a rien lâché jusqu’au bout, en témoigne sa passe décisive sur le but de Payet en fin de match. Il s’est aussi illustré sur une chevauchée de 60 mètres qui débouche sur une frappe repoussée par Navas. Pas grand-chose à lui reprocher.

  • Dimitri Payet (5) :

Aligné dans une position de faux numéro 9, le Réunionnais a d’abord laissé une impression mitigée en première période. Quelques bonnes déviations, mais une influence trop pauvre dans la zone de vérité.

Auteur d’un bon centre pour Thauvin, qui manque le cadre sur sa tête, il sauve tout de même son match en marquant le seul but de l’OM.

  • Nemanja Radonjic (3) :

Pas grand-chose de bien à dire sur la prestation de l’ailier marseillais… Il n’a réussi aucun dribble et n’a fait aucune différence sur son côté. Bref, un match très décevant. Remplacé à la 56e par Dario Benedetto (non noté). Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *