MediaNet

Actuel et factuel

Un homme tombe-mort à l’Université de Dakar

Pourquoi tant de morts subites ?

Entre lundi et mardi, trois personnes sont officiellement mortes de mort subite. Est-ce parce qu’à cause de covid, des malades ont peur d’aller à l’hôpital au point de s’effondrer dans la rue ? Où  s’agit –il  d’une nouvelle variante de mort subite

Après Me Omar Diallo au Tribunal de Dakar et un homme qui s’est effondré en pleine rue à Darou Khoudoss à Touba, c’est autour d’un autre individu de tomber hier,  raide mort à l’université de Dakar. A Darou Khoudouss, la victime qui marchait tranquillement dans la rue s’est subitement retrouvée au sol.  Les personnes qui ont suivi sa chute ont tenté de le soulever mais son corps était inanimé. Et lorsque les sapeurs- pompiers informés du drame se sont présentés sur les lieux, c’est pour constater sa mort et le transporter à la morgue.

Hier, aussi un autre homme est tombe à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD),  et est mort sur le coup. A l’instar de la victime de Touba,  cet  homme  est tombé dans l’enceinte de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où il a rendu l’âme. Les responsables du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), ont fait savoir  qu’il n’est pas un étudiant. En tout cas, son corps a été déposé au centre médical du Coud, avant d’être transporté à la morgue de l’hôpital Fann. La veille de ce cette mort subite à l’Ucad, c’est l’avocat  Me Omar Diallo qui rendu l’âme après avoir plaidé à la salle 3 du tribunal des référés. Mais qu’est ce qui provoque autant de morts subites.

Est-ce parce qu’à cause de covid, les gens ont peur de se rendre dans les hôpitaux pour se soigner ? Ou s’agit-il d’une nouvelle variante de maladie ?  Au rythme où les hommes, que des hommes tombent raides morts, il ya de quoi se poser des questions.

Sur ce tueur silencieux qui est une sensation pénible traduisant un trouble du fonctionnement de l’organisme qui arrête de fonctionner d’un trait.

 Par Ndiogou CISSE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *