MediaNet

Actuel et factuel

Caution de 10.000 euros  à la police Gambienne

Waly Seck explique les dessous de la plainte  à la base de sa condamnation

Interrogé par la presse gambienne après la révélation d’infos faisant état des démêles judiciaires de la star sénégalaise, Waly Ballago Seck a reconnu les faits et de préciser, « Je suis le fils de Thione Seck, que valent 10.000 euros devant ce monument ». Le chef de file des « Faramarens » précisera avoir déjà donné instruction à son avocat de régler cette affaire.

Le musicien sénégalais Wally Seck a déclaré dimanche avoir rendu 10 000 euros objet du litige qui l’opposait à un promoteur gambien il y a trois ans. Selon Waly Seck « J’ai signe un contrat avec un promoteur gambien en 2018 pour jouer d’abord en Gambie et à Bercy (France). Un acompte de 10.000 euros m’a été versé mais les spectacles n’ont jamais eu lieu ».

La star de la musique sénégalaise qui est fréquent en Gambie depuis l’instauration du couvre-feu au Sénégal était loin de s’imaginer que le promoteur en question, Ousman S.M avait déjà saisi la justice pour cette affaire datant de 2018. C’est pourquoi Waly Seck a été surpris à son retour en Gambie cette semaine pour se produire dans des spectacles qu’il organisait lui-même, de se voir signifier par la police une ordonnance à son hôtel, le Coco Ocean.

Mais selon le fils du chanteur Thione Seck, apportant des précisions de plus, « le contrat que j’ai conclu avec le promoteur était clair: ce dernier  perdrait son argent si le spectacle  ne se déroulait pas mais, surprise, le promoteur m’a quand même emmené à la police ».

Waly Seck a déclaré: «Les 10 000 euros ne me laisseront que là où ils m’ont trouvé. J’ai appelé ici mon avocat qui a préparé les papiers et remis les 10 000 euros comme stipulé dans l’ordonnance du juge.

Le roi du Faramaren de s’interroger sur les dessous de cette affaire, «Comment pouvez-vous porter plainte contre une personne à 1h du matin et lui demander [à la police] d’amener  à un interrogatoire? Comme si la personne était un criminel? Vous vous rendrez alors compte qu’il y a quelqu’un derrière le promoteur qui attise les choses ».

«Mais Dieu a versé de l’eau froide dessus et nous l’avons géré normalement. Je ne suis  pas allé à la police car j’ai donné à mon avocat et mon équipe qui sont allés leur donner l’argent et je suis allé jouer à mon spectacle », a dit Waly Seck.

«Donc, ces gens qui sont derrière le promoteur en train de nourrir certaines choses doivent avoir honte aujourd’hui car,je n’ai pas été emprisonné comme ils le souhaitaient. Tout simplement,,parce que je suis fort et que je n’ai pas peur. Je ne suis pas quelqu’un qui causerait des problèmes aux gens. Mon père est Thione Seck », se glorifie le chanteur dont le papa a eu à être empêtré dans une affaire de faux billet

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *