MediaNet

Actuel et factuel

Production horticole en 2019-2020

Le Sénégal enregistre une Hausse de 12,3% 

La production totale de produits horticoles (fruits et légumes) du Sénégal au terme de la campagne 2019-2020 a enregistré une hausse de 12,3% comparée à la campagne 2018-2019, selon les données établies par la Direction de l’horticulture.

Cette production s’est établie à 1.624.456 tonnes contre 1.446.360 tonnes durant la campagne horticole 2018-2019, soit une augmentation de 178.096 tonnes. Depuis au moins cinq ans, la production horticole du Sénégal est en progression constante. De 1.144.940 tonnes durant la campagne 2015-2016, elle est passée à 1.218.810 tonnes en 2016-2017, puis à 1.320.399 tonnes en 2017-2018, 1.446.360 tonnes en 2018-2019 et 1.624.456 tonnes en 2019-2020.

Avec une réalisation de 1.349.019 tonnes contre 1.202.288 tonnes en 2018-2019 (+12,2%), la production de légumes est prépondérante, représentant 83,04% du total de la production horticole du pays.

Plusieurs spéculations ont contribué à la hausse de la production de légumes. Par ordre d’importance, le chou pomme vient en tête (+80,4% à 189.618 tonnes), suivi du gombo (+58,5% à 22.185 tonnes), de la carotte (+44% à 24.600 tonnes), de la pomme de terre (+13,5% à 158.875 tonnes), le Bissap ou oseille (+11,9% à 1678 tonnes) et la tomate cerise (+10,4% à78.396 tonnes). D’autres spéculations ont, de façon marginale, contribué à la hausse de la production totale de légumes. Il s’agit de la patate douce (+7,8% à 96.360 tonnes), du melon (+4,4% à 25.632 tonnes), des autres légumes (+2,9% à 215.819 tonnes) et de l’oignon (+2,5% à 444.871 tonnes.

En revanche, la tomate industrielle a atténué la hausse de la production de légumes, enregistrant une baisse de 5,1% à 73.048 tonnes au terme de la campagne horticole 2019-2020 alors qu’elle s’établissait à 77.000 tonnes un an auparavant.

Concernant la production de fruits, les données de la Direction de l’horticulture indiquent qu’elle a connu une augmentation de 12,9% à 275.440 tonnes contre 244.072 tonnes au terme de la campagne 2018-2019. Cette hausse est consécutive principalement aux autres produits fruitiers dont la production a fortement augmenté de 67,4%, passant de 35.700 tonnes en 2018-2019 à 59.750 tonnes un an plus tard.

Les autres spéculations ont également contribué à la hausse de la production fruitière du Sénégal. Les agrumes ont ainsi vu leur production évolué de 8,4% à 52.580 tonnes en 2019-2020. La production de banane est passée de 31.422 tonnes au terme de la campagne 2018-2019 à 33.110 tonnes en 2019-2020. Pour sa part, la production de mangues a faible évolué de 1,2% à 130.000 tonnes contre 128,450 tonnes lors de la campagne 2018-2019. Il faut souligner que la production de mangues de la période sous revue est identique à celles enregistrées par la Direction de l’horticulture lors des campagnes horticoles 2013-2014 et 2016-2017. Durant les sept dernières années, le pic de la production de mangues du Sénégal a été atteint en 2017-2018 avec 132.000 tonnes. La plus faible production a été enregistrée en 2015-2016 avec 125.000 tonnes. La moyenne de production de cette spéculation sur les sept dernières années se situe à 129.564 tonnes.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *