MediaNet

Actuel et factuel

Guinée

La mission de la CEDEAO  a rencontré Alpha Condé

Arrivés vendredi 10 septembre à Conakry pour s’enquérir de la situation du désormais ex-chef d’Etat Alpha Condé, les émissaires de la CEDEAO repartent rassurés. Les négociations quant à la reconnaissance et au soutien du nouveau pouvoir guinéen peuvent commencer.

Alpha Condé va bien, il n’a pas subi de sévices physiques de la part des putchistes. La délégation de la CEDEAO, arrivée vendredi à Conakry pour voir le président déchu dont on était sans nouvelles depuis le coup d’Etat du 5, vient de le confirmer.

J’ai pris part ce jour au sommet extraordinaire de la #CEDEAO sur la situation en Guinée. Le Sénégal condamne le coup d’état et soutient les Décisions du Sommet en vue de la préservation de la stabilité du pays et du rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Composée des ministres des Affaires étrangères du Togo, du Burkina Faso, du Nigeria et du Ghana, sous la direction de l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, elle a aussi discuté avec le colonel Mamady Doumbouya, nouvel homme fort du pays.

Au centre des débats, la libération d’Alpha Condé dont Fanta Cissé, porte-parole de la diplomatie guinéenne, affirme que « le principe est déjà acquis, et des discussions sont engagées avec un bilan très positif ». La CEDEAO réclame également un retour rapide à l’ordre constitutionnel, avant d’envisager de rétablir le pays dans ses instances, desquelles il est suspendu depuis le mercredi 8.

Même son de cloche à l’Union africaine qui a déclaré s’aligner sur les décisions de la CEDEAO. Il faut toutefois noter qu’aucune sanction économique et individuelle n’a été prise contre la Guinée et ses nouveaux dirigeants. Ces derniers semblent massivement soutenus par la population, et de nombreuses images de liesse ont circulé sur internet au cours de la semaine.

L’armée guinéenne au grand complet a, elle aussi, prêté allégeance à Mamady Doumbouya, lors d’une rencontre mardi au camp Almamy Samory Touré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *