MediaNet

Actuel et factuel

Investitures aux locales

La majorité à l'épreuve des ambitions

Le Benno de Macky Sall échappera t-elle aux tendances lors des prochaines locales. Les responsables qui ne seront pas investis vont devenir automatiquement têtes de listes parallèles aux locales pourraient combattre la coalition. Le président Macky Sall qui s’attend à des rébellions dans son parti, a une arme de taille. Son pouvoir de nomination aux emplois civils…. Le président du Parti APR qui est aussi président de la république qui nomme aux emplois civils et militaires, pourrait faire des promesses pour ne pas semer la discorde au sein de son parti ; Ainsi les responsables qui ne seront pas investis lors de ces locales auront des « chances » d’être nommés ou promus sur les listes nationales lors des Législatives.

Pour ceux qui doivent laisser le champ libre à d’autres, un poste de PCA ou de DG devrait leur être proposé pour leur « clouer le bec ». Un PDG qui est candidat dans une grande ville du nord vient de voir son contrat proroger de 15 ans pour laisser la voie à un allié de Benno Bokk Yakaar. Comme ce challenger d’un maire socialiste du centre, promu ministre va se voir confier encore un autre département ministériel plus grand pour ne pas se présenter aux locales. En tout cas, des responsables Républicains qui n’ont été nommés à aucun poste malgré leur engagement constant aux côtés de Macky Sall,  ne voudront jamais laisser échapper une occasion de devenir maire de leur commune. Pour eux, être maire leur confère cette légitimité politique qui pourra leur ouvrir les portes d’une nouvelle carrière politique. Et laisser Macky Sall fermer cette porte, constitue pour eux la fin de toute une vie politique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *