MediaNet

Actuel et factuel

Mariama Sagna de Keur Massar

Interrogations sur une enquête qui traîne

Cela fait trois ans jour pour jour que la militante du Pastef, Mariama Sagna a été tuée à Keur Massar. Retour sur ce drame qui a plongé bon nombre de massarois dans  une mélancolie totale. A l’heure actuelle, la situation de l’enquête n’a pas avancé, malgré l’arrestation de deux présumés coupables.

Retour sur les faits qui ont eu lieu au soir du samedi 6 octobre 2018.

Ce jour-là, la militante patriote avait organisé un méga-meeting dans son quartier, à Keur Massar pour manifester son soutien à son leader, Ousmane Sonko. Pour une bonne organisation de la cérémonie, elle avait déplacé quelques-uns de ses meubles pour accueillir ses invités. Ainsi, à la fin du meeting, elle engage deux individus pour ramener lesdits meubles dans sa chambre.

Ce sera ses derniers instants sur terre. Quelques heures après, Mariama Sagna est retrouvée morte avec des traces de sperme sur son corps. Deux personnes sont arrêtées. Des charretiers, présumés auteurs de cet acte ignoble, sont placés sous mandat de dépôt.

Trois jours plus tard, c’est-à-dire le 9 octobre 2018, le Procureur fait une sortie à Pikine pour revenir sur les circonstances dans lesquelles la militante du Pastef, Mariama Sagna a été tuée. Le parquetier avait, dans sa déclaration, écarté toute connotation politique dans cette affaire. Le maitre des poursuites, après avoir révélé les noms des personnes qui ont été arrêtées, assure que ce crime n’a rien de politique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *