MediaNet

Actuel et factuel

Soirée de Ligue des Champions

Les bonnes infos à savoir

Chelsea et Manchester United en 8es de finale, Cristiano Ronaldo encore décisif, le Barça de Xavi coince et se met en danger, la bonne opération de Lille, le sans-faute du Bayern, les anciens de L1 Thiago Silva, Coman, Siebatcheu, Chalobah et Palomino se mettent en évidence…

Découvrez les faits marquants des matchs de mardi comptant pour la 4e journée de Ligue des Champions…. Tout baigne pour James et Chelsea !

Les résultats de mardi : Groupe E : Dynamo Kiev 1-2 Bayern Munich, FC Barcelone 0-0 Benfica

Groupe F : Villarreal 0-2 Manchester United, Young Boys 3-3 Atalanta Groupe G : Séville 2-0 Wolfsbourg, LILLE 1-0 Salzbourg

Groupe H : Chelsea 4-0 Juventus Turin, Malmö 1-1 Zénith Saint-Pétersbourg .

1. Chelsea, la revanche et la qualif’. Après sa défaite 1-0 à l’aller, le tenant du titre a largement pris sa revanche en surclassant la Juventus Turin (4-0), déjà qualifiée, pour valider son billet en 8es de finale. Bien lancés par un but de l’ancien Lorientais Chalobah sur corner (25e), les Blues ont enfoncé le clou par James (55e), de plus en plus intéressant, Hudson-Odoi au terme d’une superbe action (58e), puis l’entrant Werner (90e+5). Une démonstration de force !

2. Ronaldo qualifie MU. Longtemps malmenés par Villarreal et sauvés par les parades de De Gea qui les ont maintenus à flot, les Red Devils ont arraché la victoire (2-0) pour la première du coach intérimaire Michael Carrick. Un succès une nouvelle fois décroché sur le tard et qui porte encore la marque de Cristiano Ronaldo, auteur de l’ouverture du score (78e) et à l’origine du but de Sancho (90e). MU verra les 8es de finale.

3. Le Barça se complique la vie. Après sa première victorieuse en Liga, Xavi a dû se contenter du match nul face au Benfica (0-0) au Camp Nou. Malgré leur domination, un superbe tir sur l’équerre de Demir et un but refusé à Araujo, les Blaugrana se sont faits peur en concédant aussi beaucoup d’occasions et il a fallu un superbe arrêt de Ter Stegen, un bijou d’Otamendi refusé par la VAR et surtout un énorme raté de Seferovic dans le temps additionnel pour éviter le KO. 2e avec deux points d’avance sur son adversaire du jour, le club catalan jouera sa qualif’ sur le terrain du Bayern Munich…

4. Lille prend les commandes ! Après leur victoire contre Séville (2-1), les Dogues ont enchaîné en disposant du RB Salzbourg (1-0). Sans briller, mais en affichant beaucoup de solidarité et de réalisme, le champion de France en titre s’est imposé sur un but de l’inévitable David (31e) après une série de contres favorables pour Yilmaz. Les Lillois doublent ainsi leur victime en tête du groupe G et seront qualifiés s’ils ne perdent pas à Wolfsbourg dans 15 jours.!

5. Le Bayern reçu 5 sur 5. Déjà qualifié, le cador bavarois a enchaîné une 5e victoire de rang en s’imposant sur un terrain enneigé face au Dynamo Kiev (2-1). Lewandowski (14e), auteur d’un joli retourné, a lancé les Munichois avant le but du break signé Coman (42e). En seconde période, Garmash (70e) a relancé, en vain, le suspense, pour des Ukrainiens désormais éliminés.

6. Le sauvetage de Thiago Silva. Avant de dérouler, Chelsea a bien failli se faire égaliser par la Juventus Turin à 1-0. Mais le défenseur central veillait au grain. Alors que Morata avait réussi à lober Edouard Mendy et que le ballon filait tout droit vers le but vide, l’ancien Parisien s’est arraché pour dégager le danger in extremis devant sa ligne en effectuant un tacle en extension. Quelle pêche à 37 ans !

7. L’Atalanta déchante. Très mauvaise opération pour les Italiens, qui ont partagé les points en Suisse face aux Young Boys de Berne au terme d’un match fou (3-3). Zapata (10e) et l’ancien Messin Palomino (51e) ont pourtant mis la Dea en tête à deux reprises, mais l’ancien Rennais Siebatcheu (39e), Sierro (80e) et Hefti (85e) ont permis aux Helvètes de les renverser, jusqu’à l’égalisation arrachée par Luis Muriel sur coup franc (88e) ! Du coup, Villarreal reste 2e avec un point d’avance sur l’Atalanta et 3 sur Berne, éliminé.

8. Séville s’accroche. Vainqueur de Wolfsbourg (2-0) grâce à un but précoce de Jordan sur un centre de Rakitic (12e) et un autre tardif signé Rafa Mir (90e+7), le club andalou reste maître de son destin et peut espérer se qualifier en cas de victoire en Autriche contre Salzbourg lors de la dernière journée.

9. Malmö marque et prend la porte. Ascenseur émotionnel pour le club suédois face au Zénith Saint-Pétersbourg (1-1). Les Scandinaves ont d’abord pris les devants par Rieks (28e) et enfin inscrit leur premier but dans cette campagne ! Mais le gardien Dahlin, après avoir repoussé un penalty de Dziouba au retour des vestiaires, a fini par s’incliner sur un autre penalty transformé par Rakytskiy en toute fin de match (90e+2). Les Russes assurent la 3e place, Malmö est éliminé de toutes les compétitions européennes.

10. Le retourné de Lewandowski. Quel geste ! Quel joueur ! A l’occasion du match contre le Dynamo Kiev (2-1), l’avant-centre polonais du Bayern a éclaboussé cette rencontre de son talent. Sur un centre mal renvoyé par la défense ukrainienne, l’international polonais a réalisé un superbe retourné acrobatique afin de faire trembler les filets ! Magnifique ! ? LE CHEF D’OEUVRE DE LEWANDOWSKI !! ?? L’attaquant du Bayern ouvre le score avec un retourné acrobatique venu d’ailleurs ! ? Quel geste !

11. Les Blues régalent ! En démonstration, Chelsea a donné une véritable leçon à la Juve (4-0). Les tenants du titre se sont baladés, comme en atteste leur troisième but de toute beauté. Après un renversement de jeu de Rüdiger suivi d’une merveille de contrôle dans la surface, James a servi Ziyech, qui a remis instantanément vers Loftus-Cheek. Au coeur d’une forêt d’adversaires, l’Anglais a réalisé un superbe numéro d’équilibriste avant de servir Hudson-Odoi qui a repris victorieusement. Quelle action ! Le travail de Loftus Cheek sur le but de Odoi mdr il a fumé les vidéos de Messi quand il était jeune pic.

12. Lille, 15 ans après ! En battant Salzbourg (1-0), le LOSC a mis fin à une très longue disette. Pour trouver trace de la dernière victoire du club nordiste à domicile en LdC, il fallait en effet remonter 15 ans en arrière et à un succès contre l’AEK Athènes (3-1) en octobre 2006, soit 13 matchs de frustration ! Les Dogues décrochent par la même occasion leur première victoire en C1 au Stade Pierre Mauroy.

13. Chassé-croisé tricolore à l’infirmerie. Remis d’une élongation, Dembélé a pu entrer en jeu à la 66e minute avec le Barça et disputer son deuxième match de la saison en se montrant percutant, en vain, contre Benfica (0-0). Son compatriote de Chelsea, Kanté, s’est quant à lui blessé au genou et a dû céder sa place à Loftus-Cheek dès la 37e minute du choc contre la Juve (4-0).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *