MediaNet

Actuel et factuel

Monaco

Le plan gagnant de Kovoc pour éteindre Mbappé et le PSG

Auteur de plusieurs choix forts, l’entraîneur de l’AS Monaco Niko Kovac a été excellent dans sa tactique pour battre le Paris Saint-Germain (2-0) dimanche en Ligue 1.

Le Croate a notamment eu raison avec la titularisation d’Axel Disasi face à Kylian Mbappé. Kylian Mbappé a eu une soirée difficile…

Niko Kovac a remporté son duel avec Mauricio Pochettino au Parc des Princes. Dimanche, l’AS Monaco s’est imposée sur la pelouse du Paris Saint-Germain (2-0) en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Et sur cette rencontre, le coach monégasque a brillé par ses choix tactiques pour contrer les forces parisiennes.

Après son triplé face au FC Barcelone (4-1) mardi en Ligue des Champions, Kylian Mbappé était perçu comme le danger numéro 1 et a été éteint par les Monégasques. Kovac dévoile son plan contre Mbappé Au micro de Canal +, Kovac n’a d’ailleurs pas caché la mise en place d’un plan spécifique pour limiter l’apport de l’international français.

«Nous devions effacer Kylian Mbappé parce que c’est un grand attaquant. Nous devions doubler voire tripler le marquage sur lui, le priver du ballon. Quand le ballon était au milieu, notre milieu de terrain a été très bon», a analysé le technicien croate. «En défense, on a montré une autre facette de l’AS Monaco. Je pense qu’on n’a pas concédé beaucoup d’occasions», s’est félicité l’ancien patron du Bayern Munich.

En effet, le club de la Principauté a affiché un visage particulièrement rassurant dans le secteur défensif, qui ne représente pourtant pas l’une des forces de cette équipe cette saison : 10ème défense de L1 avec 37 buts encaissés. Disasi, le symbole ! Mais sur ce choc, l’ASM n’a quasiment concédé aucune occasion, à l’exception d’une tête de Moïse Kean bien repoussée par Benjamin Lecomte. Si la défense monégasque a été excellente dans son ensemble, un joueur a symbolisé la solidité de cette formation : Axel Disasi. Moins utilisé ces dernières semaines, l’ancien Rémois a été choisi spécialement par Kovac pour gêner Mbappé.

Une décision gagnante. «C’était très simple, on a choisi Axel, c’est un formidable joueur, il avait moins joué car Guillermo (Maripan) enchaînait les formidables performances. On sait que Mbappé, en pleine forme physique, est un joueur de classe mondiale, Axel a montré de réelles capacités pour contrer la vitesse de Mbappé. Sur le plan physique, Axel convenait plus à Mbappé que Djibril Sidibé.

Le match m’a donné raison. Il a vraiment livré une grosse prestation», a savouré Kovac. Des choix payants, une tactique adaptée et une stratégie gagnante, Kovac a réussi un gros coup !

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *